Toujours plus haut

by Ramon Pipin

/
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Keskilébien 03:48
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.

about

Nous débarquons chez Flarenash, maison de disques qui connaît son heure de gloire avec... Rose Laurens et son "Africa" et Roland Magdane. Qu'est-ce qu'on fout là ? peut-on se demander... Je suis artistiquement à des kilomètres de ces gens. Mais le patron de Flarenash, Alain Puglia est d'un enthousiasme si convaincant, allant même jusqu'à enfiler un costume de kangourou pour se joindre à nous lors d'une promo télé.
Vincent Malone fait son apparition à nos côtés et s'occupe des arrangements. Je cherche un souffle nouveau, de nouveaux auteurs. Rétrospectivement, cet album me frustre, avec des ratages évidents, l'âme du groupe semble absente...
La maison de disques ne redoublera cependant pas d'efforts et nous ferons de multiples télés avec "Le cri du kangourou", chanson de Rita Brantalou d'une grande bêtise, hommage pour moi à celles des années music-hall genre Ray Ventura ou Dranem mais qui sera mal acceptée par les membres du groupe, y voyant là un dévoiement artistique.
C'est le retour de la parodie aussi avec "Ma chanson est malade", "Samba nipanti" ou "Joe le surfer" et je n'en tire pas fierté.
Reste "Petit caca Noël" de Hugues de Courson. Lorsque j'ai lu le titre de cette chanson qu'il m'avait envoyé, je me suis dit "non !" ; mais la qualité du texte était si évidente que j'ai changé d'avis après lecture. Vincent Malone y a apporté sa touche créative avec cette musique venue de nulle part.
Bon, et le texte de Costric de "Samba nipanti" est trop con !




Nous remercions Alain Puglia et le code 631 pour la pochette intérieure.
Nous remercions pour leur aimable participation les notes Do (Ut), Ré, Mi Fa, Sol, La et Si, ainsi que toutes leurs dièses et bémols.
Nous remercions M. Jean-Edern Hallier de ne pas avoir collaboré aux textes des chansons.
Nous remercions Ramon Pipin de ne plus souffler dans sa trompette en bois et d'y avoir tendu des cordes pour les gratter.
Costric 1er remercie la Société Générale de ne l'avoir interdit de chéquier que pour un an
Nous remercions les égouts de rester souterrains.
Rita Brantalou remercie les stylos feutre-mou Bogart pour leur contribution à l'écriture du Cri du Kangourou.
Costric 1er remercie le Seigneur pour son jour qui lui a permis d'écrire : Oh, les beaux dimanches
Nous remercions surtout beaucoup tous ceux que nous avons oublié de remercier.
Napoléon ne remercie pas Blücher.

Enregistré en Pistasound* 70 mm (au repos) sur magnétophone trois pistes dont une cyclable, par Jean-Louis Rizet et Laurent Peyron au studio Ramsès, Mars 1953-janvier 1983.
Mixé par le Professeur Pistamouche.
Gravure : Dyam Musique
La tenue d'Odeurs à la scène comme à la ville est d'Eric Saint Omer c/o Armand Thiery et Sigrand.
Costumes : Katja Gosse
Croquis, shopping et bimbeloterie : Pauline d'Hérault
Grosses et petites commissions : Marianne et Pascale
Staff technique : Jeal-Louis Rizet, Michel Marie, Point Show
La scène ne serait pas ce qu'elle est sans Catherine et Daniel.
Conception du vécu lumineux : Gérard Lafosse
Conception du vécu spatio-temporel : Philippe Coussoneau, Pierre-André Lestocar
Conception de l'environnement olfactif : Yves G de R

Rita Brantalou : avec l'aimable autorisation des viticulteurs de Basse-Provence
Clarabelle : avec l'aimable autorisation de ses parents pour les séances au-dela de Minuit
Ramon : avec l'aimable désapprobation du Service d'hygiène de la Ville de Paris
Shitty : avec l'aimable autorisation du juge d'instruction chargé de l'enquête le concernant
Esno : avec l'aimable autorisation du syndicat des cracheurs de Couscous
Costri 1er : avec l'aimable autorisation du conseil de l'ordre des Anarchistes de France
Yves Hirschfeld : avec l'aimable autorisation des Saucisses Percussionnistes de Strasbourg

Les petits coins du Studio Ramsès sont équipés d'un broyeur manuel (syst. Pistadrill*) actionné par Mlle Sophie Truong-No
Le ravalement de la façade de l'immeuble Ramsès a été effectué par les entreprises Morini
Clarabelle fait ses courses chez Intersection les samedi 19 février 1983 enre 16h1 et 16h53, elle a constaté une augmentation de 12,4% du prix du Livarot
Sharon est coiffé par Opoto et chaussé par Dantin
Le bouchon de Esno est de cérumen
Le trou de centrage de l'album a été creusé par Mame Gaby avec une perceuse de Chopin
Les sillons de ce disque ont été tracés en creux, afin de faciliter le passage de diamants dont la pointe est tournée vers le bas
Les dessous de mademoiselle Clarabelle sont de Detable
Sharon Glory a des codes vocales A.Noeux
Tous les membres d'Odeurs sont bien dotés par La Nature
J'ai deux grand bœufs dans Mon Etable
Le disque a été pressé chez Lafitte (Système Pistafitte*) et mis en bouteille au château
La pochette est en carton non bouilli, juste saisi par huissier, suite à la plainte du maire de Kuala-Lumpur (Indre et Loire)
Images réalisées en Pistavision* par Docteur Faust, avec l'aimable autorisation de Bobs Broda et Docteur Faust
Il est à noter que la lettre E semble être la plus utilisée par les parôliers, à l'exception du Cri du Kangourou, où le K prédominerait.
Il est à noter que si le sillon n'était pas enroulé, ce disque formerait une ligne de 2803 mètres.
Ce qui serait très gênant pour son utilisation dans les Juke-boxes.
Si vous trouvez ce disque à vomir, la pochette peut être lue aux cabinets.
Les titres ont été composés en Pistaset* et le texte tapé sur une Pistographic Mouchawriter 7500*

Brevets déposés par le Professeur Pistamouche

credits

released January 1, 1985

Lead vocals : Clarabelle, Esno, Malone, Ramon, Rita, Sharon, Shitty
Additional vocals : Valérie Btesh, Clarabelle, Gabriel Féat, Laurent de Gaspéris, Vincent Malone, Carol Rowley
Drums : Amaury Blanchard
Bass : Vincent Malone, Bernard Paganotti, Marc Périer, Ramon Pipin, Gérard Prévost
Guitares : Jean-Michel Kajdan, Vincent Malone, Ramon Pipin
Keyboards and programming : François Bréant, Jean-Philippe Goude, Francis Lockwood, Vincent Malone
Percussions : Steve Sheehan
Cuivres : B.Auger, R.Castagné, G.Fellové, G.Figlionloos, M.Godard, J.P Solves
Clarinette : B.Auger
Scat solo : J.P Debarbat
Kazoo : Vincent Malone, Ramon Pipin
Child talkover : Jean-Louis Rizet

license

all rights reserved

tags

about

Ramon Pipin Paris, France

Ramon Pipin est l'un des membres fondateurs du groupe Au Bonheur des dames, et le créateur d'Odeurs.
Guitariste compositeur arrangeur auteur, c'est un amoureux du son, qui ne céde rien à son exigence de la réalisation sous prétexte de faire rire, réfléchir ou grincer les dents. Sa carrière solo est l'occasion de nous faire découvrir les mutliples facettes de son travail. ... more

contact / help

Contact Ramon Pipin

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Ramon Pipin, you may also like: